Entretiens avec Jean-Philippe Lecat

234
vues

Françoise MosserLe 5 avril 1978, Jean-Philippe Lecat devenait le premier ministre de la Culture et de la Communication, une fonction qu’il a exercée pendant les trois dernières années du septennat de Valéry Giscard d’Estaing. Les entretiens – recueillis en 2010 – dressent un tableau vivant de son action. Jean-Philippe Lecat y décrit la vie d’un ministre au quotidien, explicite les ressorts de ses initiatives en y jetant parfois un regard distancié sans se priver de juger l’action de ses successeurs.

Jean-Philippe Lecat reste le ministre de «l’Année du patrimoine» (1980) et celui qui dès son arrivée crée la direction du patrimoine. Il a développé la politique des dations (paiement des droits de succession par le don d’oeuvres d’art) qui a permis notamment l’enrichissement du musée Chagall à Nice. On lui doit l’attention du ministère aux arts du cirque, la création du deuxième Conservatoire national de musique et de danse à Lyon, et l’extension du 1 % artistique à l’ensemble des constructions publiques.

À travers cette édition annotée et complétée, on découvre l’oeuvre d’un ministre et les qualités d’un homme qui dans une période de crise a réussi à maintenir l’essentiel des politiques culturelles. Proche de Valéry Giscard d’Estaing, Jean-Philippe Lecat dresse un portrait sensible des engagements culturels du Président. On peut estimer qu’il a posé les premiers jalons de l’élargissement du champ d’action du ministère qui prit forme au cours des années quatre-vingt (présentation du Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication).

Françoise Mosser, Entretiens avec Jean-Philippe Lecat – Ministre de la culture et de la communication – 1978-1981, Paris, La Documentation française, 2016.