Hollywood: arme de propagande massive

55
vues

Pierre ConesaHollywood est une usine à rêves mais aussi une formidable machine à créer des méchants. À chaque époque sa cible. D’abord incarné par le Noir, représenté comme un illettré, un paresseux obsédé par la femme blanche, l’ennemi a ensuite pris les traits de l’Indien, sauvage et agressif, puis du Chinois cruel, du basané − bandit mexicain, gras et transpirant, ou trafiquant colombien −, du nazi ou du communiste… Plus récemment, lors de la deuxième guerre du Golfe, c’est le «Frenchie» qui a cristallisé la rancoeur des États-Unis, avant qu’il soit remplacé par l’Arabo-Irano-terroristo-musulman.

Pour mener l’enquête, Pierre Conesa a passé au crible plus de trois mille films, le plus souvent des objets cinématographiques de consommation courante, ceux qui forgent l’opinion publique bien plus que les chefs-d’oeuvre. L’auteur démontre comment Hollywood, en jouant de la confusion entre fiction et réalité, cinéma et géopolitique, est devenu une arme de propagande massive, capable de transformer les ennemis des États-Unis en menaces planétaires (présentation de l’éditeur).

* Pierre Conesa, Hollywar – Hollywood, arme de propagande massive, Paris, Robert Laffont, 2018.