La liberté de la presse écrite au XXIe siècle

252
vues

Roseline LetteronLa liberté de la presse écrite s’incarne en France dans la loi du 29 juillet 1881, monument législatif associé au régime républicain. Elle est à la fois le fruit d’un long combat et le point de départ d’une construction juridique et économique qui confère à la presse un statut très privilégié.

Évoquer la liberté de la presse au XXIe siècle conduit à s’interroger sur les menaces qui pèsent sur elle, en particulier avec le développement d’internet. Peut-on concilier liberté de communication et respect de la vie privée, secret des sources et respect des prérogatives des juges, droit à l’oubli et accès à l’information ?

À toutes ces questions, et à bien d’autres, les intervenants sollicités par le Centre Thucydide (Université Panthéon-Assas) et le Centre d’histoire du XIXe siècle (Université Paris-Sorbonne) se sont efforcés d’apporter des réponses. Cette approche pluridisciplinaire de la liberté de presse donne ainsi toute son actualité au propos de Thomas Jefferson: «Notre liberté dépend de la liberté de la presse, et elle ne saurait être limitée sans être perdue.» (présentation de l’éditeur)

Roseline Letteron (dir.), La liberté de la presse écrite au XXIe siècle, Paris, CNRS éditions, 2017.