Pornographie et droit

290
vues

Pornographie et droitLe Réseau européen de recherche en droits de l’homme a organisé, à l’Université de Limoges, un colloque consacré à la thématique pornographie et droit. Le sujet de la rencontre scientifique procédait du constat opéré par les organisateurs du paradoxe entre l’omniprésence de la pornographie dans la société et les médias et l’absence de traitement juridique dont elle fait l’objet.

L’événement s’est articulé principalement autour de cinq thématiques, soit la qualification extra-juridique de la pornographie, la création de la pornographie, l’encadrement de la liberté de création du pornographe, la diffusion de la pornographie et la réception du contenu pornographique. Chacune des thématiques était ensuite déclinée en interventions plus spécifiques présentées par des spécialistes des questions abordées.

Les premiers intervenants se sont intéressés à la pornographie par le prisme de la psychologie, de l’histoire de l’art et des porn studies afin de contribuer à la définition de l’objet du colloque. Il s’est ensuite agit d’interroger le sujet par l’angle du droit du travail, des politiques de santé publique, de la dignité de la personne humaine, de la fiscalité comme outil de dissuasion de la diffusion de la pornographie, de la neutralité du net, du respect de la vie privée, de la protection du consommateur ou de la protection de la jeunesse. D’autres intervenants ont enfin abordé l’encadrement juridique de la pornographie, l’«ubérisation» de la pornographie avec le phénomène des camgirls et des camboys, la pornographie alternative comme outil de revendication, le lien entre censure et support, la diffusion de la pornographie amateur ou la liberté sexuelle comme fondement d’un droit d’accéder à la pornographie.

* Pornographie et droit, Université de Limoges, Faculté de droit et des sciences économiques, Réseau européen de recherche en droits de l’homme, 5, rue Félix-Éboué, Limoges, 30 novembre et 1er décembre 2017 (programme).